29/04/2020

Prévenant qu'il allait falloir "vivre avec le virus", le premier ministre a annoncé un calendrier de déconfinement en deux étapes de trois semaines : la première du 11 mai au 2 juin, la seconde du 2 juin à l’été. Voici les principales mesures à retenir :
 

·         A partir du 11 mai, 700 000 tests virologiques devront être réalisés chaque semaine.


·         Les personnes testées positives devront s'isoler, soit chez elles, ce qui entraînera le confinement de tout le foyer pendant 14 jours, soit dans un lieu mis à disposition, notamment dans des hôtels réquisitionnés, sur la base du volontariat.


·         Des indicateurs seront composés le 7 mai, pour déterminer deux catégories de département : les verts, où les limitations seront moins strictes, et les rouges, où elles perdureront.


·         Dans les villes, les transports en commun pourront reprendre le 11 mai, mais devront assurer le respect des gestes barrières en limitant l'affluence. Le port du masque y sera obligatoire.


·         Les écoles primaires et maternelles pourront rouvrir à compter du 11 mai, sur la base du volontariat, les collèges à partir du 18 mai (6e et 5e en premier). Une décision sur la réouverture des lycées sera prise fin mai. Les crèches rouvriront le 11 mai mais en accueillant des petits groupes de dix enfants.


·         Les déplacements à plus de 100 km ne seront pas autorisés au 11 mai, sauf "motifs professionnels ou familiaux impérieux". En dehors de ces cas, il sera à nouveau possible de circuler sans attestation.


·         Les parcs et jardins ne pourront ouvrir que dans les départements verts. Les sports collectifs et à l'intérieur resteront interdits. Les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu’au 1er juin.


·         Les médiathèques, les bibliothèques, les petits musées pourront rouvrir le 11 mai, pas les grands musées, les cinémas, les théâtres et les salles de concert, les salles des fêtes, les salles polyvalentes. Les commerces rouvriront, à l'exception des grands centres commerciaux, selon des décisions préfectorales.


·         Aucun grand rassemblement (nécessitant une autorisation en préfecture) ne pourra se tenir avant le mois de septembre.


·         Il n'y aura pas de cérémonie religieuse avant le 2 juin. les cimetières rouvriront et les cérémonies funéraires pourront s'y tenir dans la limite de 20 personnes.


·         Les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés seront limités à dix personnes.


·         La réouverture éventuelle des bars et restaurants sera décidée fin mai.


·         L'état d'urgence sanitaire sera prolongé au-delà du 23 mai, peut-être jusqu'au 23 juillet. Un vote aura lieu au Parlement la semaine prochaine.